Des mini-chroniques sur Le Calepin d’une lectrice ?

Bonjour à tous !

Avant d’inaugurer une nouvelle rubrique du blog, que j’ai nommée Mini-chroniques, une petite clarification s’impose quant à mes choix et mes intentions. Mon objectif est le même que lors de la création du blog, il y tout juste un an : partager avec vous, au fil de mes lectures, mes découvertes, mes coups de cœur. Je continuerai, parallèlement, à écrire et à publier des chroniques plus détaillées.    

Qu’est-ce qu’une mini-chronique ?

Comme son nom l’indique, une mini-chronique est une chronique courte. Il s’agit en quelques lignes d’émettre un avis sur un livre.

Alors s’il est vrai que le mot mini peut étonner ou même revêtir une connotation « négative », sachez qu’il n’en est rien sur ce blog. Ici, les mini-chroniques n’en seront pas moins argumentées, honnêtes et sérieuses. Ce ne sont pas des mini-chroniques pour des mini-livres

Pourquoi écrire des mini-chroniques ?

La réponse peut sembler évidente, mais je préfère écrire noir sur blanc (ou plutôt rouge sur blanc) les raisons principales qui m’encouragent à ouvrir une telle rubrique :

Écrire et publier plus fréquemment des avis de lecture et, de ce fait, dynamiser le blog.

Mon rythme de publication est loin de refléter mon rythme de lecture. L’écriture d’une chronique (dans le format actuel) me prend beaucoup de temps (d’accord, je suis un peu lente…). Je préfère désormais augmenter le nombre de livres chroniqués.  

Les chroniques trop longues sont lues en diagonale.

Si j’ai de très bons retours sur mes chroniques, de la part des auteurs ou des maisons d’édition, certains lecteurs m’ont affirmé que mes chroniques étaient trop longues pour être véritablement lues. Imaginez ma tête… Bref, vu le peu d’interactions qu’elles engendrent, je pense qu’il faut en effet être réaliste. D’ailleurs, je vais très vite terminer cet article car cela pourrait vous sembler interminable…

Les mini-chroniques invitent peut-être plus facilement à la discussion.

Je suis très incertaine de ce que j’avance là. Seul l’avenir me le dira… Rêve ou réalité ?    

Des mini-chroniques pour quels livres?

Comme vous l’avez déjà compris, les livres dont je parlerai dans les mini-chroniques ne sont pas choisis. Cela dépendra du temps dont je dispose pour écrire, de mes lectures en cours, de ma P.A.L. ou autre paramètre extérieur à la qualité intrinsèque des livres.

La présentation des mini-chroniques

Rien ne changera au niveau de la présentation générale des livres. Vous y trouverez, dans une première partie, les mêmes informations que pour les chroniques « habituelles » : auteur, illustrateur, maison d’édition, collection, parution, nombre de pages… et la présentation de l’éditeur.     

Ensuite, ce petit visuel annoncera simplement qu’il s’agit d’un avis de quelques lignes.

Enfin, lorsque j’évoque l’univers d’un livre, je ne peux m’empêcher de présenter une ou plusieurs citations, qui illustrent généralement mon propos. Elles permettent aussi et avant tout de découvrir (à travers mon prisme personnel j’en conviens), la plume de l’auteur, son style, l’émotion, la poésie ou l’humour qui transparaissent dans ces quelques lignes choisies, telles un petit florilège qui aura (je l’espère) l’avantage de vous donner envie de goûter à ce texte qui m’a plu.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.